0%

Metro: Last Light – La soirée de lancement

0

Petit retour sur la soirée de lancement du jeu Metro: Last Lightpour laquelle ma super reporter Charlène était présente, voici donc son résumé de la soirée accompagné de quelques photos  :mrgreen:

A l’occasion de la sortie de Metro: Last Light, nous avons été invités au Chemin des Vignes dans le 92, à Issy-les-Moulineaux pour passer une soirée dans les ténèbres du métro moscovite. C’est un peu “loin” de Paris (ben oui, Moscou !!), mais le détour vaut le coup, il y a même un petit restaurant entouré de vignes, très sympathique. (voir photos en fin d’article)

A l’entrée, vérification et poinçonnage du ticket de métro par un jeune homme, froid comme un militaire russe qui nous demandait nos “biLLiet” (билет).
Puis s’ensuit une petite marche dans des couloirs humides, en pierre et arrondis avec des bougies alignées le long de la paroi du mur pour nous guider un tant soit peu. Les photos étaient floues ou très froides quand on utilisait le flash donc, nous avons abandonné l’idée de prendre les couloirs en photo 🙁

Soirée de lancement Metro Last Light
 
L’ambiance était vraiment bien réussie avec de faibles éclairages rouges, un mendiant qui nous annonçait la fin du monde et une jeune demoiselle très dévêtue qui se prêtait à de nombreux shootings photo tout au long de la soirée. On a pu faire quelques photos avec elle ce qui faisait un joli souvenir !
 
Huw Beynon et Dmitry Glukhovsky (auteur de Metro 2033 et Metro: Last Light) nous ont présenté les trailers du jeu, en revenant sur l’histoire de Metro 2033 pour nous remettre dans le bain pour ceux qui y avaient joué et pour présenter le décor aux nouveaux venus. Contrairement au premier, Dmitry Glukhovsky a insisté sur le fait que le jeu n’était pas un FPS comme les autres, mais qu’il fallait vivre une expérience. “Ce n’est pas parce qu’on vous met un pistolet entre les mains qu’il faut s’en servir […] il faut regarder autour de soi, découvrir et se laisser prendre par l’ambiance du jeu”, a t-il dit dans un français excellent.
 
Nous avons eu droit à de la cuisine russe (à ce que j’ai cru comprendre) qui sentait le poisson à plein nez, et à de la vodka à un peu tous les goûts. Pour le coup la nourriture était la bienvenue, parce que la vodka le ventre vide, c’est moyen !
 
Suite à ça, retour dans un des couloirs où des bornes Xbox 360 et des PC étaient installés (avec du bon matériel, il faut l’avouer) dont un en 3D mais je n’étais pas convaincue, et où nous avons pu tester le jeu. Je me suis donc mise sur le PC et j’ai essayé de profiter de l’expérience du mieux que j’ai pu. Je dois remercier Huw Beynon d’avoir volé à mon secours pour me montrer quelques éléments de gameplay plutôt sympathiques ! Les images étaient magnifiques, le jeu est très fluide et j’ai eu quelques sensation de frayeur et de surprise, il faut l’avouer. La mission d’infiltration que j’ai faite était vraiment cool, j’adore attaquer les ennemis en traître et leur trancher la gorge !!!
 
A la fin de l’événement, nous avons eu droit à un superbe press kit avec : un Tshirt Metro: Last Light, le livre Metro 2033, une lithographie en édition limitée (n°307, j’ai eu moins de chance que Maiden !), un CD, un petit livret explicatif, et une clé Steam pour mon petit PC.
 
Voilà, c’est tout pour l’événement, et je vais me mettre sur le jeu pour vous préparer un petit test sur PC version fille 😀
 
Je tiens à remercier infiniment DoubleGeek pour m’avoir permis de le représenter (lui et le blog) et de participer à cet événement où je me suis vraiment bien amusée et où j’ai rencontré/revu plein de gens sympa : CocoleMimicToutchilinkSamsLegolasMaiden, et toute l’équipe de Koch Media qui était au top ! Merci également de m’offrir le press kit complet, c’est un superbe cadeau 🙂
[nggallery id=6]