0%

Découverte et test de la PS4 à l’appartement 4

0

Sony tease depuis des semaines à propos de son Appartement 4, un évènement pour que la presse française découvre enfin la fameuse PS4 qui sort dans un gros mois maintenant. Et n’ayant pas pu me rendre à la Gamescom ou à l’E3 il me tardait de mettre les mains sur la nouvelle manette (même si je l’ai déjà vue plusieurs fois). Direction donc le centre de Paris dans un loft privé pour jouer aux jeux du line-up de la console.

Avant de commencer je tiens à préciser que je suis un joueur PC exigeant de jouer à 60fps en Full HD avec toutes les options à fond. Veuillez prendre cela en compte car un joueur console sera probablement pas de mon avis. De plus je n’ai jamais eu de Playstation hormis la PSP et la PS Vita. Malgré mon amour la 360 je comptais pourtant acheter une PS4… je crois que ce ne sera pas le cas !

  IMG_2098

C’est sous verre que l’on découvre la nouvelle machine au cœur d’un loft à l’ambiance décontractée.  Elle ne dénote pas du tout avec le reste et sait se faire distraite. En effet la première chose qui marque c’est sa taille, elle est minuscule comparée au bloc qu’était la première PS3. Globalement elle fait la taille d’une 360 Slim et le poids de la première PS2. Elle est légère, et au moins elle ne cassera pas votre table en verre fraîchement acquise. Et surtout elle est belle, mi-mate, mi-nacrée elle en impose avec un design très propre. Les boutons et la connectique sont cachés dans la tranche ou à l’arrière de la console, de ce coté-là rien à dire.

Par contre coté manette c’est nettement moins bien, la manette est en trois blocs (en comptant le gros bouton tactile central) et la jointure est apparente. En voyant les photos je pensais que le bout des poignées était constitué de grip. Mais non c’est juste la continuité du bloc arrière. Du coup l’avant est d’un noir profond tandis que l’arrière est gris. Bref c’est pas beau. Les plastiques sont durs et plutôt bas de gamme, ne parlons même pas des gâchettes qui ont un peu de jeu. Finalement le seul bon point de la manette PS4 vient des sticks incurvés, très confortables.

Franchement cette manette m’a déçue, en plus elle est toute petite, pire que les DualShock. Moi qui ai des grandes mains c’est pas d tout confortable. Et puis on perd aussi ses marques à cause de l’absence de Start et Select, c’est testé un jeu indé et j’ai passé deux minutes à comprendre comment revenir au menu. A oui y a aussi une zone tactile cliquable bien dure, pas agréable au toucher et faut bien appuyer pour cliquer (et bien au centre sinon ça ne répond pas).

Cependant la console est très silencieuse et à moins que vous vous approchiez trop près elle ne devrait pas vous géner. De plus elle chauffe assez peu, ce qui n’est pas étonnant vu qu’elle est équipée d’une puce graphique AMD de milieu de gamme. Après 9h de démonstration les consoles étaient à peine brûlante.  D’ailleurs on a vu la connectique : HDMI, USB, Ethernet et un port mystère (surement pour le casque ou la caméra). Parlons en d’ailleurs de cette caméra style Eye-Toy, elle est jolie mais de mauvaise qualité, le rendu est bien naze (à sa décharge, le loft était sombre).

Un verre et des petits fours plus tard j’entame une partie de baby-foot tandis que d’autres font de même sur FIFA 14. Les jeux de foot n’étant pas mon truc je suis passé sur Driveclub.

IMG_1643

DriveClub 

DRIVECLUB_GC_08

Alors que les rumeurs vont bon train concernant un éventuel report de DriveClub j’ai pu tester ce jeu de caisses à savon. Car soyons clair, mi-simulation, mi-arcade, DriveClub peine à se trouver et à convaincre. En Mercedes AMG le moindre virage nous envoie dans les roses et le jeu nous remet sur la piste. La voiture tangue du cul et l’ensemble est limite injouable à moins de doser avec précision notre vitesse et trajectoire.
Par contre c’est joli, les bords de la piste sont détaillés, y a de beaux jeux de lumière qui me donne envie de voir une course nocturne. Mais, car il y a toujours un mais, le jeu souffre d’aliasing assez prononcé, pire c’est de l’aliasing inversé donc il fait un peu mal aux jeux. De plus le jeu m’a pas l’air en Full HD 60 fps.

Knack

Knack

Derrière ce nom ne se cache pas un jeu de mini-saucisse mais le jeu qui m’a le plus surpris. C’est un peu jeu d’aventure/action qui rappelle Skylanders et Ratchet & Clank. Knack notre héros est composé de pierres en suspension et peu donc changer de forme. Même si le gameplay de la démo se résume à taper sur les méchants c’est super sympa. Et c’est très coloré, j’apprécie ce coté chaleureux du jeu. Oui c’est un jeu pour enfants mais vraiment sympathique et joli.

Killzone et Assassin’s Creed IV Black Flag

photo

Je mets les deux en même temps car je n’est pas pu y jouer, juste regarder rapidement. Le rapport entre les deux c’est qu’ils sont très très beaux. Ils font honneur à la Next-Gen. Les environnements fourmillent de détails, de couleurs et d’effets de lumière juste fabuleux. La démo de Killzone se passait en extérieur et dans la nature, le rendu était fabuleux, jeux de lumière, mouvements des feuilles. Ca me fait beaucoup penser à Crysis 3 en fait, c’est à peu près le même gameplay avec ce petit coté furtif et tout.
Et Assassin’s Creed IV fait la part belle aux caraibes, personnellement j’ai déjà vu le jeu de nombreuses fois notamment sur PS4 et Xbox One. Y a pas à dire c’est beau, les effets de brouillard sont super jolis. A l’Appartement 4 on pouvait faire une bataille navale et c’est violent, du genre ça crie dans tous les sens « Aux canons, hissez les bas ! A tribord » Et une dizaine de slave plus tard et non voici dans le brouillard avec nos matelots s’activant et se préparant un un abordage sanglant. Je sors mon sabre, empoigne une corde et pars sur le navire ennemi, quelques  échanges de coups plus tard je finis deux mecs aux pistolets. Bref AC IV c’est beau, coloré et prenez le sur console Next-Gen.

Les jeux indés

photo (1)

Trois jeux indés, Contrast, Octodad et Hohokum. Sur une console aussi puissante ça fait bizarre de voir des titres comme ça. D’autant que ces titres existent depuis longtemps sur PC (ou presque). Donc Octodad c’est un jeu loufoque où on contrôle un poulpe, le gameplay est « spécial » puisque vous contrôlez chaque membre indépendamment des autres. Contrast est plus ou moins un jeu d’horreur pas franchement original et Hohokum est … je sais pas ce que c’est, ça rappelle LocoRoco mais je n’ai même pas compris le but du jeu.

Une soirée en demi-teinte donc. La console est très belle mais elle accuse déjà une génération de retard, des jeux optimisés pour PC comme BF4 ou The Witcher 2. Le plus décevant vient de la présence d’aliasing assez prononcé et que beaucoup de jeux soient toujours qu’en 30 fps. Clairement la PS4 s’adresse aux possesseurs de PS3, ils ne seront pas dépaysés (enfin si leur console ne fera plus de bruit). Malheureusement si le line-up de sortie est celui présenté à cette soirée ça ne fait pas réver. Aucun jeu ne justifie l’achat de la console. D’autant qu’une pénurie est à prévoir. Attendre 2014 pour la PS4 ? C’est l’idée oui !

Merci à PlayStation pour m’avoir permis de toucher la bête !

Un grand merci à Donwar de s’être rendu à cet événement et pour son avis sur la bestiole, et en ce qui me concerne vous en serez plus dans quelques semaines car de mon coté j’attend la PS4 avec impatience  😉