0%

Et oui encore une présentation de jeux vidéo qui se déroule comme toujours sur Paris et pour laquelle j’ai était invité, mais ça reste quand même loin de chez moi surtout pour une journée ou une soirée, c’est ainsi que je me débrouille comme je peux pour vous faire vivre ces magnifiques évents au cœur du blog.

Cette fois encore c’est Laurent (@Lawdu94) qui s’est rendu sur place pour son blog (@BePlayerFR) et m’a proposé de me faire un compte rendu pour le mien, et franchement je tiens à le remercier via cette intro qui va vous présenter le jeu DriveClub qui arrive en octobre sur PlayStation 4.


DriveClub

Hier, Playstation m’a invité à un évent tournant autour de DriveClub, et c’est avec joie que j’y ai répondu présent.

Dans l’impasse ou se déroule l’événement, l’ambiance se fait déjà ressentir. Quelques logos DriveClub « graffés » sur le bitume, et surtout une Alpha Roméo devant les portes de l’évent pour nous faire savoir qu’ici, c’est bien DriveClub que nous allons découvrir.

Dans la salle, nous trouvons 6 bornes avec volant sur une version de la Gamescom 2014, et 6 autres bornes avec une version démo du jeu. C’est sur celle-ci que je me suis attardé, même si je vais également vous décrire celle de la GC14, mais dans de moindres détails.

Donc, dans cette dite démo, j’avais la possibilité de jouer à 3 circuits avec 3 voitures différentes. Le premier circuit était un désert avec pas mal de relief aux alentours en Ferrari F12 Berlinetta, le deuxième était un paysage de campagne dans une Aston Martin V12 Vantage S et le dernier, un décor de montagnes enneigées en Mercedes Benz SLS AMG coupé.

Première prise en mains pour moi sur ce jeu, les premières secondes se traduisent par un éblouissement face à la beauté du jeu. C’est beau, très beau même. Après quelques courses, la maniabilité se fait simplement.

Les 3 courses proposent également divers conditions climatiques et météorologique (neige, soleil, pluie, matin, après- midi et soirée) ce qui permet réellement de se rendre compte du potentiel graphique du jeu. Pendant que je suis dans ces détails, mention spéciale aux dégâts qui sont simplement sublime sur la voiture. Faites frotter votre voiture sur une rambarde et votre Ferrari rouge ne brillera plus du même éclat et y laissera un peu de peinture laissant place à la carrosserie pure.

 

J’ai trouvé également sympa le système pour prévenir d’un virage difficile ou non. Celui-ci se trouve directement dans le décor, par le biais de drapeau avant le virage avec 3 couleurs en fonction de ceux-ci (vert pour virage léger, jaune pour moyen et rouge pour des virages corsés). Pour la maniabilité, le jeu ce vaut vraiment simulation type Gran Turismo. Ne pensez pas trouver en ce jeu le coté fun d’un Need For Speed ou Ridge Racer, vous ne pourrez par exemple par prendre un virage à 150 km/h en driftant.

Le jeu dispose également de 6 vues (pare-chocs, capot, volant, dessus avec différentes distances) ou tout le monde trouvera son confort. L’ATH est très discret, et ne dérange pas à l’immersion du joueur.

J’ai donc laissé la manette pour renforcer l’immersion en m’installant dans un siège, avec pédales et volant. Pour avoir joué plus d’une heure avec la manette, j’ai l’impression de changer littéralement de jeu. Retour de force pour le volant, ça deviens tout de suite nettement plus dur de contrôler sa voiture. Malheureusement, l’immersion était difficile sans vraiment entendre le son de la TV (un casque n’aurait pas été de trop), malgré tout, j’ai comme même su me faire ma place au podium, mais j’ai trouvé cela sans plus, un coté gadget qui n’est pas donner à tout le monde.

Si je devais donc résumer en quelques lignes ces quelques heures passées sur DriveClub, nous sommes face un jeu de course type simulation, avec un gros coté multi-joueurs (le système de Clubs), avec une très bonne prise en mains, et surtout qui fait honneur à la PS4 par sa beauté. Pour les fans de jeux de bagnoles (et les autres), DriveClub s’annonce comme un très bon jeu, avec un bon suivi par le biais de DLC et mise à jour gratuite.

DriveClub est prévue pour le 08 octobre prochain, avec 2 versions (version boite (ou dématérialisé) avec jeu complet, et version Playstation Plus avec un peu moins de contenu que la première)