0%

Test de InFamous Second Son

0

LA PETITE HISTOIRE

Dans InFamous Second Son vous incarnerez Delsin Rowe, que certains connaissent déjà, un graffeur amérindien qui découvre qu’il lui est possible de copier les pouvoirs d’autres porteurs.

Suite à ça il fait donc partis de ceux que l’ont nomme bioterroristes et craints par la population, qui sont combattus par le DUP (Département de la Protection Unifiée). Comme dans les autres épisodes de la série, que je n’ai d’ailleurs pas vraiment fait, Delsin aura le choix entre faire le bien, en soignant par exemple des civils blessés ou en neutralisant des ennemis au lieu de les tuer, ou bien encore stopper les traffics en tout genre de cette ville ou faire du mal en tuant des manifestants et en achevant ses adversaires, ou en tuant des pauvres musiciens de rue.

L’aventure se déroule dans la ville de Seattle, qui est composée de plusieurs quartiers, sachant que votre aventure se déroule sept ans après les événements du second volet de la saga inFamous.

GAMEPLAY

Le temps de découvrir comment prendre en main Delsin, que l’on se retrouve déjà avec le premier pouvoir celui du feu qui est pas trop mal pour débuter l’aventure, mais attention le feu ça brûle, et en plus les forces du DUP ne se laissent pas faire comme ça, et durant les premiers affrontements j’avoue avoir un peu galéré ^^

Sinon se balader dans cette magnifique ville de Seattle et s’amuser à faire quelques graffitis ou bien encore escalader les immeubles, faire un saut d’une immense tour est un pur plaisir, mais maintenant il est temps de choisir, entre le bien ou le mal ?

Pour ma part j’ai choisi un karma de gentil et oui je suis pas un méchant moi 😛 Au bout de quelques heures de jeu ça commence à me plaire, la prise en main du personnage est agréable et faut avouer qu’avec les supers pouvoirs les déplacements sont du coup plus facile et surtout bien pratique dans cette énorme ville.

On continue l’histoire du jeu en cherchant sur la carte, les petites étoiles qui vont indiquent votre prochaine mission, d’autres éléments sont également présents comme par exemple des drones qui vous surveille et peuvent prévenir le DUP, mais n’ayez pas peur d’eux, une boule de feu suffira pour les détruirent et y récupérer un fragment qui vous sera très utile pour l’amélioration de vos pouvoirs, d’autres fragments sont également disponibles, en détruisant les postes de scan ou bien encore les postes de gardes du DUP qui sont répartis un peu partout dans la ville, ce sont des gros camions assez voyant qu’il faudra détruire pour acquérir le territoire, des zones généralement bien gardées. Des satellites de communication sont aussi présents sur la carte et des caméras sont dissimulées un peu partout dans la ville et n’hésitent pas à donner l’alerte, une fois qu’elles vous ont en ligne de mire.

N’oublions pas qu’il est également possible de faire des graffitis aussi et oui Delsin touche bien dans cet art de rue, et pour cela c’est plutôt bien réaliser avec la bombe à secouer via la manette et les petits sons que l’on peut entendre via la DualShock 4. Tout ceci se place dans la catégorie des missions annexes, vous aurez aussi des bandes sonores à récupérer sur la carte, mais aussi des caméras cachés à trouver, ainsi que des espions à repérer parmi les civils qui se baladent dans Seattle.

D’autres événements sont également faisable dans le jeu, stopper des réseaux de drogues, soigner ou libérer des civils et j’en passe ….

J’ai également découvert sur la carte Paper Trail qui est une extension bonus gratuite qui développe et prolonge l’univers, et l’expérience de jeu exclusivement sur le système PS4. Il vous suffit de rejoindre le mouvement avec une simple inscription sur le site, ou vous devrez répondre à quelques quiz assez sympa et effectuer des missions en ligne et dans le jeu pour dévoiler pas à pas la vérité sur le Département des Unités de Protection, sa directrice Brooke Augustine et leur tentative pour étouffer une sombre affaire de suicide, ce qui vous fera gagné du karma supplémentaire.

Pour revenir au mode histoire, vous allez acquérir de nouveaux pouvoirs, car oui le feu c’est bien au début mais on s’en lasse vite …. Tout ça va se passer en rencontrant et combattant des porteurs comme Abigail Walker (Fetch) pour la lumière ou bien encore Eugène pour le pouvoir de la vidéo et pour la suite je vous laisse découvrir par vous-même, car le dernier pouvoir est plutôt intéressant 😎

Un terrain de jeu vraiment immense, pour un gameplay relativement facile à prendre en main et une histoire plutôt attirante dans l’ensemble.

GRAPHISMES

La claque en lançant la toute première fois ce jeu, c’est très fin, le personnage se déplace avec une fluidité vraiment impressionnante et la ville est tout simplement magnifique, que dire de plus sur cet opus dédié à la PlayStation 4.

Du coup, admirer un coucher de soleil ou bien tout simplement se balader dans la ville devient vraiment agréable surtout avec des graphismes de cette qualité, bravo à tout l’équipe de Sucker Punch !

De plus un mode photos est disponible, et je pense me faire un jour une petite soirée dessus histoire d’avoir un bel album souvenir du jeu 😉

 

BANDE SONORE

Delsin à une voix française qui lui va vraiment bien, avec ses quelques notes d’humour qui rajoute quelque chose en plus au jeu et à l’histoire, les bruitages sont vraiment réalistes, mais sur ce point je voudrais surtout rajouter les petits sons qui sortent du haut-parleur de la manette et qui sont vraiment bien reproduit, comme par exemple le bruit de la bombe qui va nous servir à réaliser vos graffitis, ou bien encore les conversations téléphoniques, j’ai trouvé ça vraiment excellent.

Pour la bande sonore du jeu c’est assez rythmé et colle parfaitement avec certains passages du jeu, j’ai kiffé comme disent les jeun’s !

ACHAT A FAIRE ?

Moi je dis oui, mais pour la plupart d’entres vous je pense que c’est déjà fait, et pour ceux qui ne sont pas encore sur PS4, rajoutez ce jeu dans votre liste d’achats, car il vaut vraiment le coup d’être fait.

Un très bon scénario, des graphismes vraiment surprenants, une durée de vie plutôt correct, des pouvoirs qui diversifie le jeu, un monde ouvert très plaisant et y’a de quoi visiter dans Seattle, des missions annexes plutôt simple et agréable à réaliser, un personnage attachant, bref un jeu que je place largement dans mon top 10 pour le moment sur PlayStation 4.

Sachant en plus qu’une extension nommé inFAMOUS : First Light et disponible depuis le 26 août et cette fois vous serez dans la peau de Fetch, et je vous donne d’ailleurs rendez-vous sur le blog prochainement pour mon test de cette extension.

INFO SUR LE JEU

InFamous Second Son Covers PS4 (Personnalisé)

Sortie le : 21 mars 2014
Editeur : Sony
Développeur : Sucker Punch
Type de jeu : Action