0%

Test de l’éclairage Blinder 4V standard de Knog

0

Je continue dans mes tests d’éclairages pour vélos, et je reste bien sûr dans le thème de la sécurité. Toujours avec la marque Knog et cette fois-ci on va parler d’un éclairage arrière, le Blinder 4V Standard.

Cet éclairage arrière dispose de 4 LEDs, et avec ses 44 lumens de lumière, et son optique optimisé vous serait vu sur facilement 800 mètres, ce qui est déjà largement suffisant pour votre sécurité.

Ce produit est également étanche et résistant à la poussière, et dispose aussi d’un petit indicateur de batterie qui s’allume en rouge pour vous prévenir qu’il est temps de recharger la bête.

Pour un poids de 43 g et une taille de 26 x 76 x 62mm, c’est un éclairage vraiment surprenant.

Que retrouvons-nous dans la boîte ?

  • Le Blinder 4V standard en coloris bleu
  • Une petite notice en plusieurs langues

Installation

On reste sur le même principe que le Blinder Road 2 (Test disponible ici), mais cette fois-ci on installe cet éclairage autour de la barre de selle de votre vélo, à noter que l’utilisation sur des barres supérieure à 32 mm ou sur des barres aéro styles peut fortement endommager l’attache.

De mon coté, aucun soucis avec les diamètres, et franchement l’installation est ultra simple et rapide, je vous conseille également de retirer l’éclairage, si vous laisser votre vélo seul, pour une petite pause à pieds ou autres ….

 

Utilisation en mode nuit

5 modes sont disponibles et certains sont vraiment très voyant :

  • Steady
  • Fast Flash
  • Flash bio et slow
  • Flash rapide
  • Flash économique

Je vous ferais une petite vidéo pour ma prochaine sortie nocturne qui sera rajoutée en fin d’article, avec caméra embarqué sur le casque, ça peut être pas mal pour vous rendre compte de la puissance d’éclairage 

Autonomie et recharge

Les leds sont conçues pour fournir un éclairage maximum pour un maximum de temps, ce qui nous donnent en terme d’autonomie des résultats très corrects.

3 h en mode fixe et 50 h en mode clignotant, que dire de plus ….. 

Pour recharger le Blinder 4V standard, un système USB est également de la partie, il suffit simplement d’insérer la partie en question dans un port USB et votre charge commence, ou via une petite rallonge USB qui n’est pas fourni avec ce modèle, mais si vous acheter le Blinder Road 2 en même temps, vous pourrez sans soucis utiliser l’adaptateur.

Pendant le chargement, l’indicateur de charge est rouge et il passe au vert une fois que celle-ci est terminée.

Un mode d’inactivé peut-être mis en place si vous n’utilisez pas l’éclairage pendant un certain temps, afin d’optimiser la longévité de la batterie, pour passer en mode inactif, il faut allumer l’éclairage et maintenir le bouton pendant 5 secondes, après avoir effectuer une recharge complète. (Tout est correctement expliqué dans la petite notice)

Design et conception

Toujours un parfait mariage des deux matières, l’aluminium et le silicone, ce qui rend ce produit très design et très soigné dans sa finition.

6 coloris sont disponibles (noir, bleu, or, bronze, rouge, et argent)

Une conception vraiment bien réalisé, que cela soit sur son design, sa couleur, l’option d’inactivé, le système de recharge via USB, l’installation rapide et sans outils, et surtout son autonomie.

 

Achat à faire ?

Pour environ 45€ c’est l’éclairage arrière à avoir sur votre vélo, premièrement pour votre sécurité, ensuite pour son autonomie qui est juste impressionnante surtout en mode flash éco, ensuite pour sa conception et son design qui rend ce produit vraiment discret est fiable durant vos sorties nocturnes en vélo ou à la tombée de la nuit.

Aucun point négatif pour ma part à donner sur ce produit et pour les plus gourmands qui recherchent un produit plus performant, Knog dispose d’un modèle encore mieux qui délivre du 70 lumens pour un prix de 60€, j’ai nommé le Blinder Road R.

Je vous donne rendez-vous prochainement pour une petite vidéo en caméra embarqué sur le casque, pour vous faire un idée du potentiel de ce Blinder 4V Standard 

Pour conclure, je tiens encore une fois à remercier Knog de m’avoir permis de réaliser ces tests et j’espère pouvoir vous refaire d’autres tests de la marque dans les prochaines semaines …