Test de WRC 5 sur PlayStation 4

Geekomètre

Cela faisait un moment que j’attendais un bon jeu de rallye sur PS4, et c’est chose faite avec ce WRC 5 qui a réussi à me redonner de très bonnes sensations, comme j’avais pu en avoir à l’époque sur certains jeux de rallye.

La petite histoire

Bigben Interactive s’associe cette année à Kylotonn Games afin d’offrir le meilleur aux fans de rallyes et de jeux de course. A l’écoute de la communauté et soucieux de proposer une réelle simulation, c’est avec de nouveaux outils de développement que les équipes ont travaillé pour arriver à un résultat digne des plus grandes licences.

Avec du contenus officiels, des modes de jeu inédits et des compétitions intenses WRC 5 est pour moi un véritable tournant de la série des jeux WRC, et je trouve franchement que Kylotonm Games s’est bien défendu, car en voyant les jeux que le studio à déjà fait, je ne vous cache pas que j’avais un peu peur 

Gameplay

La prise en main pour les fans de jeu de rallye se fera assez rapidement, sinon pour les novices y’a toujours et encore l’école de rallye qui est disponible, un mode qui à tendance à me stresser plus qu’autre chose, suivre les tracés et respecter à la lettre ce que le monsieur veut que tu fasse absolument, c’est pas pour moi. Toutefois pour apprendre c’est plutôt bien fait comme sur la plupart des WRC.

Quelques courses histoire de s’échauffer un peu, et on reprend assez vite le rythme, les voitures réagissent plutôt bien, les modes disponibles sont les suivants, un mode solo, des événements et défi Esports WRC, un mode multijoueurs, les classements, les options, bref passons directement au championnat qui est en gros l’essentiel du jeu.

En mode carrière on commence en WRC J, puis WRC 2, pour enfin atteindre la catégorie WRC. 5 spéciales vous seront proposées pour chacun des 13 rallyes de la saison, WRC 5 dispose de 65 tracés entièrement uniques et originaux, dommage ce n’est pas les officiels,  mais ça passe avec quand même environ 350 kms de spéciales qui vous attendent, y’a donc largement de quoi faire ….

Pour ma part j’ai bien apprécier le ressenti sur les différentes surfaces, neige, boue, terre, avec dans l’ensemble une bonne sensation de vitesse suivant la vue que allez adapté tout au long du jeu, la vue cockpit est pas mal, mais manque un poil de sensation, la vue capot restera la meilleure pour les amateurs de sensations fortes, et la vue externe est un peu molle suivant le modèle de voiture, pour ma part j’ai toujours utilisé cette vue, j’aime bien voir ma voiture, après cela reste une question de goût.

La gestion des dégâts est présente sans pour autant être sensationnel non plus, mais elle reste dans l’ensemble plutôt réaliste, attention aux pièces qui vont lâchés, car oui les véhicules en font d’ailleurs souvent les frais. Les dégâts seront visuels mais auront également un impact sur votre conduite, comme le faite de finir une course en troisième par exemple …. 

Les préparations et les réparations sont aussi de la partie, avec certaines configurations types qui vous seront proposées pour démarrer les spéciales rapidement, vous pourrez aussi régler manuellement l’intégralité de votre véhicule. Suspensions, freins, hauteur de caisse, boîtes de vitesses, l’électronique.

Ce sont en tout plus de 20 paramètres sur lesquels vous interviendrez pour correspondre parfaitement à votre style de conduite. En sachant que vous pourrez choisir entre trois niveaux de réparations pour chaque pièce qui vous coûteront un temps proportionnel à leur efficacité, le plus simple restera quand même l’option réparation auto, qui se concentre en priorité sur les pièces les plus critiques de la voiture.

 

Graphismes

On arrive dans la partie qui a du positif, mais également du négatif, car le jeu n’est pas une claque graphique visuellement, mais certains points comme les véhicules par exemple, ou bien encore les effets de lumière nous rappellent quand même qu’on est sur PS4.

En ce qui concerne les décors, l’environnement, la végétation, les textures, c’est pas vraiment beau il faut le dire, avec quelques bugs de ralentissement sur certaines spéciales.

Techniquement certaines choses sont donc à revoir, mais franchement au final je me suis rendu compte que ce sont des petits détails sur lesquels on ne fait pas vraiment attention pendant une épreuve de rallye, on se concentre plus sur la route et sur son véhicule non ? Bon après on joue sur PS4 je vous l’accorde

Le mode replay est quand lui plutôt bien fait, et dispose de plusieurs options, pour revoir votre parcours dans les moindres détails.

Quelques screens, issues de la version PlayStation 4, cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Bande son

Plutôt réussi dans son ensemble, avec des sons de moteurs qui arrachent tout, ça pète dans tout les sens, et en plus ils sont différents suivant le modèle de voitures disponibles dans le jeu.

Le bruit des différentes surfaces est également bien représenté, jouant avec un casque j’ai trouvé ça vraiment classe d’entendre quelques détails sonores, comme sur la neige ou les graviers, ou bien encore les bruits des dérapages contrôlés dans les virages.

Le co-pilote fait aussi bien le boulot, avec un réglage disponible sur la synchronisation de sa voix, par contre parfois plus rien, plus de réseaux, coupure général, bug ou suite à un choc je me suis posé la question ? 

Niveau ambiance générale, j’ai trouvé ça un peu plat, le public est présent mais ça manque un peu de monde durant les épreuves pour nous faire quelques encouragements supplémentaires, histoire de nous motiver d’avantage.

Pour ce qui est des musiques, y’a pas grand choses à dire sauf sur les menus, mais rien de bien marquant pour moi.

Achat à faire ?

Pour les fans de rallye ou de jeux de courses automobiles, je dirais oui. Car ce WRC 5 n’est vraiment pas mauvais du tout, comme beaucoup le disent. Et après avoir joué sur une saison complète en WRC J, je dois dire que le jeu m’a procuré de bonnes sensations, et j’ai plutôt bien accroché dessus, d’ailleurs tout les screens de l’article sont issus de mes quelques heures passés dessus 

Une bande son vraiment réaliste également, avec les bruits de moteurs, ou bien encore le co-pilote, juste dommage pour le manque de folie du public qui manque un peu selon moi 

Du coup, son prix de meilleur jeu sur console de salon lors des Ping Awards 2015 est mérité, et  au final Kylotonn Games à fait du bon boulot sur WRC 5.

Infos sur le jeu

Covers PS4 WRC 5

Sortie le : 9 octobre 2015
Editeur : Bigben Interactive
Développeur : Kylotonn
Type de jeu : Rallye, course

Geekomètre

DoubleGeek

N'hésitez pas à réagir en laissant un commentaire pour donner votre avis sur cet article. Retrouvez-moi aussi sur Twitter, Facebook et Google +

2 commentaires

  • Répondre 9 Déc 2015

    @AnthonyPrive

    Depuis que j’ai essayé Beamng (sur PC), je trouve tous les jeux de voiture décevant sur console d’un point de vue « réalisme des tôles froissées ».
    A mon grand regret car j’adore le rallye. Je me souviens passer des heures sur Richard Burns Rally sur PS2, le meilleur jeu selon moi même si les premiers Colin McRae étaient plutôt bons.

  • Répondre 29 Mar 2017

    Julien

    Coucou,
    Ce divertissement m’a l’air fort intéressant. De plus, ça tombe bien, car je suis un adepte des jeux de courses. Sais-tu s’il est également disponible sur Xbox One ?

Répondre