0%

J’ai testé le compteur vélo GPS V650 de Polar

0

Encore un produit que j’ai eu la chance de tester durant l’automne dernier sur quelques sorties à vélo, et pour lequel j’ai pris énormément de retard pour vous donner mon avis 

Il s’agit du compteur vélo GPS de la marque Polar, plus précisément du modèle V650 conçu à l’attention des cyclistes assidus qui souhaitent obtenir toutes les données détaillés de leur performances sportives.

Voici donc mon retour d’expérience du Polar V650, un produit pour les puristes avec quelques points à revoir …..

Que retrouvons-nous dans la boîte ?

  • Le compteur Polar V650
  • Un câble micro-USB pour la recharge et la synchronisation de l’appareil
  • La fixation pour votre guidon, avec plusieurs élastiques de tailles différentes
  • Le manuel d’installation et de démarrage rapide
  • Un capteur de fréquence cardiaque Bluetooth + ceinture (tout dépend du pack choisi)

Le tout bien présenté dans sa petite boîte cartonné qui met en valeur ce produit lors du premier déballage.

 

Installation et utilisation

Comme pour la plupart des produits Polar, lors du premier allumage vous aurez quelques informations à rentrer dans l’appareil avant d’en faire une première utilisation.

Tel que, votre poids, votre âge, sexe, date de naissance, mais aussi les unités métriques utilisées, la date et l’heure qui est réglable sur ce modèle par GPS si vous le souhaitez.

Dans l’ensemble son design est plutôt bien réussi , à savoir que plusieurs boutons sont disponibles sur le V650 dont le gros rouge en plein milieu qui va vous servir à commencer / arrêter/ mettre en pause/ enregistrer une performance sportive.

Mais l’atout du V650 c’est bien sur son grand écran couleur tactile de 2.8 pouces, un avantage pour pouvoir suivre toutes les données qui vous intéressent, simplement en utilisant le tactile de l’écran.

Plusieurs profils pourront être fait suivant vos différents parcours, vous allez vraiment pouvoir suivre exactement sur l’écran les performances que vous désirez. (vélo d’intérieur, sur route, tout-terrain)

Petit plus aussi depuis une mise à jour, c’est l’intégration de la cartographie, car oui le V650 est équipé d’une puce GPS rapide et à peu près fiable qui vous assure un suivi de parcours presque parfait. Pour ma part j’ai eu quelques ratés et des bugs sur ma première sortie 

Mais après un rechargement total du compteur et une réinitialisation complète et quelques mises à jour, mon deuxième test s’est beaucoup mieux déroulé.

Le V650 dispose également d’un baromètre avec VAM (vitesse d’ascension moyenne) en temps réel, ce qui en gros vous indiquera le nombre de mètres que vous gravirez par heure, sachant qu’un capteur de vitesse supplémentaire est requis pour utiliser pleinement et correctement cette fonction.

Une compatibilité avec beaucoup de capteurs (vitesse, fréquence cardiaque, cadence, puissance) ce qui rend vraiment ce produit ultra complet, je dirais même trop complet pour ma pratique sportive.

Utilisant le plus souvent Strava sur mon smarpthone, j’ai beaucoup apprécié pouvoir synchroniser mes données depuis le service Web Polar Flow, simplement en exportant ma séance via différentes extensions (.gpx, .csv, .tcx).

La mini Led

Une fonction toute simple, grâce à une petite LED qui vient se loger à l’avant du V650, qu’il est possible de paramétrer dans les réglages, en choisissant l’allumage manuel ou automatique en fonction de la luminosité ambiante, ou encore gérer la fréquence de clignotement de la LED.

Cela peut vous dépanner si votre éclairage de base tombe en panne ou n’a plus de batterie, mais une LED un peu plus puissante serait bien plus pratique pour votre sécurité.

 

Autonomie

10 h sont annoncés par le constructeur, mais pour ma part j’ai réaliser quelques sorties de 2-3 h avant de recharger le V650, donc je devais largement dépassé les 10 h, lors de la première extinction totale de l’appareil, peut-être une gestion de l’éclairage de l’écran plutôt bien gérer par Polar. 

Achat à faire ?

Pour 219.90€ sans émetteur de fréquence cardiaque, c’est un compteur qui ravira les cyclistes les plus performants et qui suivent de près leurs performances. Un produit très complet mais perfectible, surtout au niveau de la cartographie (OpenStreetMap) qui n’est pas très pratique et manque d’options et de stabilité.

Un autre système de fixation est disponible en option chez Polar qui vous permettra de fixer le V650 de manière à l’avoir sur l’avant de votre cintre (style bike mount) car pour ma part je n’aime pas du tout le système d’élastiques, ayant en plus un compteur de base intégré, et un guidon assez travaillé, l’installation du produit ne me convient pas vraiment.

 

Pour ce qui est du poids (120 gr) et de la taille (16 mm et 20 mm avec le support) je trouve ça raisonnable pour un compteur vélo, un écran tactile avec une résolution d’affichage de 320×240. Le tout certifié IPX7 (étanche) et disposant d’un écran en verre Asahi Dragon Trail qui m’a l’air bien robuste.

Le boitier en polycarbonate blanc donne en plus un rendu agréable au produit, mais c’est un compteur qui je dois le dire est peut-être un peu trop complet et compliqué pour ma pratique sportive.

Le système Polar Flow est agréable et complet pour un suivi parfait de vos performances, comme j’avais pu vous le présenter plus en détails dans le test de la montre M400 de Polar également.

Un grand merci à Laura pour sa patience, et pour m’avoir permis de tester ce produit.

Acheter le Polar V650

 

Sans titre