0%

Comment bien choisir son PC portable « 2-en-1 » ?

0

Il peut être assez difficile de s’y retrouver dans la jungle des PC portables, tant les modèles sont nombreux et les caractéristiques à prendre en compte parfois très pointues. Essayons quand même d’y voir un peu plus clair. Car indépendamment du budget dont vous disposerez, il existe quand même des domaines clés à prendre en compte au moment de l’achat.

Affichage

L’affichage est un domaine essentiel qui pourrait faire l’objet d’un article en soit. Néanmoins, pour simplifier, il faudra tout d’abord déterminer la dimension idéale pour votre usage. Une diagonale de 13 pouces ou moins peut être très pratique pour quelqu’un se déplaçant très fréquemment, mais peut se révéler inconfortable en cas d’usage intensif, sauf à adjoindre un second écran externe. Pour avoir une référence à l’esprit, sachez qu’une feuille A4 a une diagonale d’environ 14,5 pouces (37 cm).

Un autre critère qui vient immédiatement après la taille, c’est la résolution qui correspond aux nombres de pixels. Évidemment, plus la résolution est élevée, plus l’image sera précise, mais en revanche plus le prix sera élevé. Aujourd’hui, le minimum est le standard Full HD (1 920 x 1 080). On voit des modèles proposant des résolutions moindres à un prix souvent bradé. Cela peut être tentant, mais ce n’est vraiment pas un choix d’avenir, sachant que la résolution dite communément 4K, mais en toute rigueur UHD (3 840 x 2 160, soit exactement 4 fois plus de pixels qu’en Full HD) est promise à devenir le standard dans les prochaines années.

Aussi, cela va de soi, mais encore faut-il ne pas l’oublier. Si vous voulez bénéficier de la fonctionnalité tablette, il faudra vous assurer que l’écran est bien tactile et réversible. On n’est jamais à l’abri de mauvaises surprises…

Dans les critères nettement plus techniques, il convient aussi de ne pas négliger le niveau de luminosité. En effet, même si la luminosité peut se régler, il est important en plein jour que l’écran soit suffisamment lumineux pour rester lisible malgré la lumière du soleil. L’intensité lumineuse ou luminance se mesure en candela par mètre carré. De plus en plus, on voit apparaître la luminance exprimée en « nits », qui est simplement la même chose sous une appellation bien plus concise. Une luminance correcte commence à partir de 300 nits.

Enfin, on voit de plus en plus l’apparition d’un nouveau terme associé aux écrans, celui de HDR. Il faut savoir qu’il s’agit encore d’un domaine où différents standards sont en compétition. Difficile de prédire qui de l’HDR10+ ou du Dolby Vision HDR finira par l’emporter. Donc par prudence, il est préférable de ne pas baser ses choix sur cet aspect, d’autant que les contenus compatibles tardent à venir.

Performances

Bien entendu, la performance ne doit pas être négligée. Même si vous ne pensez au début que surfer sur le Web et regarder des vidéos sur YouTube, si vous optez pour un processeur bas de gamme, vous aurez beau avoir un superbe écran, tout sera gâché par les lenteurs, les saccades et le manque de réactivité.

Pour une expérience décente, viser à minima un processeur dit de 6e génération sorti en 2015. Si vous ne savez pas trop quoi choisir entre un i3, i5 ou i7, des dénominations à la sauce Intel loin d’être claires, sachez que le i3 correspond plutôt à l’entrée de gamme, le i5 au milieu de gamme et le i7 au haut de gamme. Mais là encore, attention. Car un i5 récent pourra être plus performant qu’un i7 ancien.

Pour ne rien arranger, sachez aussi que plus un processeur sera rapide, performant, puissant, tout ce que vous voulez, plus il sera vorace en électricité et donc amputera votre autonomie. Il n’est donc pas forcément très judicieux de choisir un Intel Core i7 dernier cri, si vous ne jouez jamais aux jeux vidéos et si vous avez un grand besoin d’autonomie. Ce serait totalement contre-productif.

Un autre facteur qui doit guider votre achat, c’est la présence d’un disque SSD pour le stockage. A priori de nos jours, tous les modèles en proposent. Sauf que la capacité de base reste très variable et souvent assez modeste. Plus votre PC aura un SSD de grande capacité, et mieux cela vaudra. Visez d’emblée une capacité minimale de 256 Go pour avoir un peu de marge, les disques ayant la fâcheuse tendance à se remplir très rapidement…

Mobilité

L’autre grand domaine à prendre en compte pour un PC portable dit 2-en-1, c’est bien sûr la mobilité qui est évidemment un facteur très important pour ce type de portable. Il est en effet assez rare d’avoir besoin d’une tablette pour un usage fixe exclusivement.

À ce titre, soyez relativement méfiant de l’autonomie annoncée par le constructeur. Il arrive qu’il faille diviser les déclarations du constructeur par deux pour avoir l’autonomie réelle. Pour un usage nomade standard, six heures semblent le minimum, mais idéalement, douze heures ou plus en usage dit « polyvalent » assure un confort d’utilisation appréciable lors des déplacements.

Le poids est un autre aspect à ne pas oublier. Si on est amené à emporter son portable dans ses moindres déplacements, au-delà d’un poids de 1,5kg, votre machine deviendra davantage un boulet qu’un outil.