0%

J’ai testé la Rival 500 de SteelSeries, une souris gamer avec 15 boutons

0

J’ai eu l’occasion durant ces dernières semaines de tester une souris gamer de la marque SteelSeries, j’ai nommé la Rival 500 qui est une souris faite pour les fans de jeux MOBA/MMO disposant de 15 boutons programmables et conçue pour s’adapter parfaitement aux mouvements naturels de votre main.

Comme d’habitude dans mes articles, commençons par un petit déballage en photos de la bête, pour ensuite vous donner mon ressenti sur ce produit destiné à un public précis.

Que retrouvons-nous dans la boîte ?

  • La souris Rival 500 SteelSeries
  • Un guide de démarrage rapide

Un packaging correct qui protège parfaitement la souris, car elle se trouve dans un bloc de mousse bien calé. On retrouve également un petit guide de démarrage rapide, qui nous indiquent les premières étapes à effectuer avant la première utilisation.

Rien de bien compliqué, on télécharge simplement SteelSeries Engine 3, un logiciel conçu par SteelSeries qui va nous aider à régler au mieux tout les paramètres de notre souris Rival 500.

Design & ergonomie

Une souris avec un design sympa, assez imposante pour le nombre de boutons qu’elle dispose, le revêtement mat m’a l’air bien robuste, la prise en main est vraiment agréable, sachant qu’elle est faite pour les droitiers et s’adapte parfaitement pour les différents style de prise. (Palm Grip, Claw Grip, Fingert Grip)

Ce modèle est relativement lourd, avec son poids de 129 gr on la lève pas facilement du tapis, ce qui pourra faire fuir les fans de FPS par exemple qui généralement préfèrent des souris légères avec un déplacement très rapide.

Sa taille est de 11 cm de long, pour une largeur de 7.8 cm et une profondeur de 4.3 cm, ce qui rend cette souris assez imposante, mais tout de même agréable à utiliser au quotidien.

Au niveau de son look, cela reste assez classique avec un revêtement en plastique noir style soft-touch sur le dessus de la souris, et des parties disposant de grip sur les cotés pour ne pas qu’elle ne glisse trop, ce type de revêtement est sobre, mais vraiment horrible pour les traces de doigts. 

Toutefois, elle reste dans l’ensemble bien réalisé, on ressent vraiment bien le produit de qualité avec une réel impression de solidité.

Pour la partie du dessous, on retrouvera 3 patins afin d’optimiser la glisse de la souris, ensuite un petit switch qui lui vous permettra de verrouiller les boutons du bas afin de les transformer tout simplement en repose-pouce, et pour finir son capteur optique.

Le câble USB dispose d’une bonne longueur (2 mètres) par contre il n’est pas tressé, un peu dommage pour la finition globale de cette Rival 500.

Utilisation et performances

J’ai tester cette souris pour une utilisation classique, mais principalement sur quelques jeux, dont World Of Warcraft que j’ai repris depuis peu, c’est un peu ce modèle de souris qu’il faudra choisir pour les fans de MMO ou MOBA, mais surtout pour ceux qui adorent utiliser leur souris pour remplacer certaines actions du jeu qui  se feront d’habitude au clavier, histoire d’avoir toutes vos commandes sur votre souris.

Et avec cette souris y’a largement de quoi faire, avec ces 15 boutons entièrement programmables via le logiciel SteelSeries Engine 3 qui est vraiment ultra complet. On notera également qu’elle dispose d’une surface vibrante, en gros vous avez la zone qui se situe sous la paume de votre main qui peut vibrer avec différents effets pour indiquer par exemple, que vos cooldowns sont terminés, ou bien que votre chargeur est vide, ou encore que vous allez bientôt mourir.

La Rival 500 est doté d’illuminations par prisme RVB, avec plus de 16,8 millions de couleurs pour la molette de la souris et le logo qui sont eux aussi personnalisables via le logiciel SteeSeries Engine 3.

Au niveau du capteur optique, il est réglable de 100 à 16 000 DPI, il est vraiment très précis et de nombreux réglages sont possibles (le taux d’interrogation qui lui va jusqu’à 1 000 Hz, ou encore la sensibilité de l’accélération et la décélération de votre mouvement par rapport à la vitesse de votre main, et aussi l’accroche d’angle très utile pour votre visée dans les FPS.

CAPTEUR

  • Nom du capteur : PixArt PMW3360
  • Type de capteur : Optique
  • CPI : De 100 à 16 000
  • IPS : 300
  • Accélération : 50 g
  • Fréquence : 1 ms (1000 Hz)
  • Accélération de hardware nulle
  • Précision du suivi : 1:1

De quoi vraiment optimiser vos réglages pour être le plus précis possible suivant le jeu joué, car plusieurs profils peuvent être personnalisés indépendamment, histoire de lancer vos réglages perso avant de débuter une partie.

Achat à faire ?

Pour environ 85€ actuellement sur Amazon, c’est une souris que je recommanderai aux gamers très minutieux dans leurs réglages, mais surtout pour ceux qui sont adeptes des MMO ou autres jeux du genre, et qui apprécient avoir toutes les commandes disponibles sur leur souris.

Une souris extrêmement précise, de très bonne qualité, avec d’excellentes finitions, une multitude de réglages qui ravira certains, mais pourra en faire fuir d’autres. Pour ma part et suivant mon utilisation au quotidien que cela soit en mode jeu ou en mode bureautique, je n’ai pas vraiment l’utilité d’un tel modèle qui reste tout de même un peu complexe pour moi. 

Mais j’ai vraiment apprécié pouvoir tester ce modèle qui reste quand même un produit vraiment sympa pour le jeu vidéo, et je remercie au passage SteelSeries pour le prêt de cette Rival 500. 

Pour ceux qui ont la chance d’avoir une imprimante 3D à la maison, vous pourrez même vous faire votre propre plaque nominative, simplement en téléchargement le fichier de celle-ci sur le site de la marque, et ensuite l’imprimer en 3D avec votre pseudo ou le nom de votre équipe, pour venir remplacer celle d’origine qui est pour le moment estampillé au nom de la souris Rival 500, (voir photo plus haut dans l’article) un petit plus sympa à souligner, encore faut-il avoir l’équipement d’impression pour réaliser cette pièce.