0%

Test d’un petit geek – Le Nerf N-Strike Elite Infinus, un blaster à tir automatique qui se recharge tout seul.

0

Parlons aujourd’hui de jeux et jouets pour vos enfants, mais aussi pour nous les parents un peu geek, car oui nous sommes maintenant en pleine période de soldes, et il se peut que vous aurez peut-être la chance de retrouver de bons prix sur un produit de cette franchise, j’ai nommé NERF de la marque Hasbro.

Au passage j’en profite pour vous partager un code promo amazon de -15€ de quoi vous faire plaisir, et craquer pour quelques modèles de chez Nerf.

Première expérience pour moi et mon petit geek qui va sur ces 7 ans, car oui jusqu’à maintenant papa et maman geek, n’étaient pas très motivé pour l’achat et l’utilisation d’armes en tout genres (jouets) à la maison. 

Mais avec les garçons, ce n’est franchement pas évident de tenir la cadence, surtout que le mien se gave de vidéos en tout genres sur YouTube, je ne citerais pas de nom, car je pense que la plupart des parents doivent savoir de quoi je parle …..

Du coup, il continue à contribuer à la vie du blog et on essaye de faire vivre au mieux cette rubrique qui me tient à cœur : TEST D’UN PETIT GEEK.

Mais attention, on va parler de NERF, mais on a commencer tout de suite dans la cour des grands, avec en première expérience, le NERF N-STRIKE ELITE INFINUS.

Que retrouvons-nous dans la boite ?

  • Le Nerf N-Strike Elite Infinus
  • 30 fléchettes Elite
  • Un chargeur tambour amovible d’une capacité de 30 fléchettes
  • La notice et toutes les recommandations sur la bête

DART DRUM  : 30 fléchettes dans le tambour

Ce nerf est livré avec un drum (chargeur) assez spécifique qui dispose de la technologie Quick-Load automatique qui en introduisant des fléchettes dans le Nerf, celles-ci sont automatiquement chargées dans le chargeur tambour amovible d’une capacité de 30 fléchettes.

Le système est vachement sympa, est bien pratique pour les enfants, on pourra également en enlevant ce drum avoir la possibilité d’effectuer la recharge manuellement.

Le drum est assez imposant, mais pas trop lourd, sous le Nerf à l’endroit ou l’on insère le chargeur, on retrouvera un petit bouton, qui nous servira à l’insérer ou le sortir facilement, toujours penser à appuyer sur ce bouton avant, afin d’éviter d’endommager le jouet.

La finition et la qualité du plastique est vraiment de bonne qualité, de plus un petit système vous permettra de tourner le barillet en appuyant et en tournant la partie noire (voir photos ci-dessous) pour ainsi contrôler qu’aucunes fléchettes ne restent coincées dans le cylindre du chargeur.

A savoir également que ce chargeur peut fonctionner sur toute la gamme élite qui acceptent des chargeurs.

Le système est simple, maintenir le bouton des moteurs enfoncé pour démarrer le NERF puis appuyer sur la gâchette pour tirer, avec la possibilité d’effecteur un seul tir rapide automatique, en lâchant tout de suite la gâchette, ou alors complètement vider le chargeur en laissant son doigt dessus, ce qui donne un sacré tir en rafale de 30 fléchettes, et franchement je peux vous dire que mon petit geek s’en donne à cœur joie, en me balançant un véritable barrage de fléchettes dans tout mon couloir.

Installation et utilisation du NERF INFINUS

Alors dans un premier temps, il faut savoir que ce modèle fonctionne avec 4 piles LR20 (non incluses) comme très souvent d’ailleurs dans cette catégorie de jouets. 

Une petite plaque située sur la crosse du blaster est a dévisser (2 petites vis cruciformes) pour enfin accéder au compartiment des piles, un choix intéressant de la part du constructeur, car le faite d’avoir les piles à cet endroit permet d’équilibrer un peu le poids de ce nerf vers l’arrière, car franchement une fois les piles installés, la bête est pas évidente à manier pour un enfant, un modèle que je recommande d’utiliser à deux mains. 

Pour ce qui est de la finition de cet INFINUS, et pour ma première expérience chez NERF, je trouve le produit assez robuste et d’une conception vraiment sympa.

On retrouvera une crosse noire, avec la poignée de tir en gris et noir, et pour le reste une dominante de bleu et quelques rappels d’orange, un classique sur cette gamme (ELITE) de chez Nerf.

La crosse n’est pas réglable, on retrouvera aussi deux rails tactiques pour y ajouter des améliorations, 2 boutons sous la gâchette, un pour activer les moteurs, et l’autre pour l’insertion et l’éjection du chargeur.
Une prise en main excellente avec un grip à l’avant et un grip sur la poignet de la gâchette de tir, le nerf fait un poids considérable, mais vous aurez la possibilité d’y ajouter une sangle si l’arme est trop lourde pour votre enfant.

Premier allumage, on pourra bien entendre le bruit des moteurs qui sont pour ma part un peu trop bruyants, mais c’est vrai qu’il en faut pour pouvoir éjecter avec puissance les 30 fléchettes de ce grand chargeur.

C’est parti pour un premier essai, et franchement c’est assez impressionnant, je n’aurais pas pensé que les projectiles (fléchettes) auraient pu atteindre une telle distance, les fléchettes pleuvent de partout, et atteignent largement le bout de mon couloir.

On atteint largement les 10 mètres sur un tir tendu normal, voir autant en laissant le doigt sur la gâchette ce qui active logiquement le tir en rafale. Une fois le drum (chargeur) complètement vide, on pourra voir que la petite led qui se trouve au dessus de l’orifice de charge des fléchettes passe à l’orange, ce qui nous indiquent que le chargeur est vide, il est temps de le recharger pour une nouvelle attaque.

Cette led peut parfois également devenir rouge, ce qui généralement indique une erreur, soit que le chargeur est mal enclenché, soit qu’une fléchette est coincé dans le système en question. La led passe au vert, aucun soucis à signaler, vous pouvez à nouveau cartonner votre adversaire, en pensant à recharger avant de commencer votre seconde attaque.

J’avais d’ailleurs posté une petite vidéo sur mon Instagram, lors de nos premiers essais du Nerf N-Strike Elite Infinus la voici ci-dessous, histoire de vous rendre compte de la puissance et de l’efficacité de l’engin.

https://www.instagram.com/p/BrahNHcDmHF/?utm_source=ig_web_copy_link

Achat à faire ?
Mon avis
Pour une première découverte dans le monde des Nerfs, on peut vraiment dire que l'on a tout de suite taper dans du lourd, mais vous auriez vu les yeux de mon petit geek en découvrant ce modèle, très passionné également lors de l'installation des piles, j'ai même trouvé ça assez ludique de pouvoir le rendre concentré pour installer de simples piles dans un jouet. Concernant l'utilisation, je peux tout de suite vous dirent que les parents ne vont certainement pas appréciés le bruit des moteurs, mais les enfants adorent ça justement ^^ J'ai du intervenir pour quelques fléchettes bloquées dans le système de rechargement, mais dans l'ensemble elle se débloquent relativement bien et facilement, via la petite trappe prévue pour ce genre de soucis. La technologie Quick-Load est vraiment parfaite pour recharger en introduisant vos fléchettes dans le Nerf, tout se fait automatiquement, belle prouesse pour la marque. Pour un tarif d'environ 60€, il faut avouer que ce Nerf est un beau et bon produit, mais depuis mon petit geek est devenu accroc à ce genre d'engin, donc je pense que vous risquez de retrouver quelques tests de Nerf sur le blog dans les prochaines semaines 😉
Design9.5
Qualité8.5
Poids6
Installation8
Utilisation 7.5
Distance en tir tendu9
POINTS POSITIFS
La technologie Quick-Load automatique, très pratique pour le rechargement du drum
L'aspect et la robustesse de ce modèle
30 fléchettes en rafale, ça fait mal en 1 coup !!
Un bon rapport qualité prix
POINTS NÉGATIFS
Les moteurs du système un peu bruyant
L'arme est un peu lourde pour les petits enfants, disons pour les moins de 6 ans
Une sangle livré avec aurait été un petit plus bien sympa
Les fléchettes se bloquent parfois dans le système de rechargement
8.1
Acheter ce produit